L'archevêque de Toronto louange le Motu proprio

Publié le par Le traditionnel

L'archevêque de Toronto, Mgr Thomas Collins, croit que le Motu Proprio "Summorum Pontificum" de Benoît XVI enrichira l'Eglise catholique au Canada.

 (Mgr Thomas Christopher Collins, Archevêque de Toronto)


L'archevêque a affirmé : "Toronto est célébré comme le diocèse le plus divers du monde". Et il ajoute : "Je pense d'ailleurs que cela enrichira l'Église catholique toute entière".


La publication du Motu proprio, selon l'archevêque, arrive à point :  "Voilà une grande chose, et qui résoud toutes ces querelles et toutes ces controverses". Faisant allusion aux rumeurs qui ont précédé la publication du document romain,  il a ajouté : "Maintenant, nous avons ce merveilleux document et on peut passer à autre chose".


À Toronto, la Messe est célébrée régulièrement dans 34 langues. La Messe tridentine est offerte dans cinq paroisses de Toronto. Plus encore, l'archevêque a même fait appel, de sa propre initiative, aux services de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre.


Source : http://qien.free.fr/2007/200707/20070712_apic.htm 

Commenter cet article

Paul 07/06/2008 23:28

Bravo à cet évêque fidèle au Saint Père et clairvoyant.
Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de tous les évêques. Qu'ils soient au Québec ou en France.
Je suis toujours étonné d'entendre des prêtres encourager "la communion pour la mission" alors qu'ils ne sont pas du tout d'accord avec ce Motu Proprio "Summorum Pontificum". Difficile après de mettre en oeuvre la communion.

Je suis catholique et je vais à la messe le dimanche où la messe selon Paul VI est célébré. Il faut dire que j'ai de la chance car c'est une paroisse confiée à des prêtres de la Communauté de l'Emmanuel. Mais je connais des paroisses où la messe de Paul VI est célébrée mais avec un irrespect total de la liturgie. La liste serait trop longue et rien que d'y penser je suis malade.

J'avoue ne pas comprendre le latin et pour moi ne me rejoint pas. Même si je suis tout à fait d'accord pour dire que le rite St Pie V fait beaucoup plus ressortir le caractère sacré de l'Eucharistie (de manière générale - car là encore des prêtres qui célèbrent selon Paul VI y mettent toute leur foi, leur charisme...).

Personne n'est parfait que l'on prie selon le rite St Pie V ou selon Paul VI.
Je crois malheureusement que le problème du Motu Proprio ne vient pas du texte en lui-même mais plutôt de la peur et la gêne des gens qui aiment le rite Saint Pie V.